Selection de la langue : FR | ES | IT
biographie de Sylvie Andreux
Grâce à la rencontre, durant une vingtaine d'années avec Luis Ansa et l'étonnante et insaisissable Voie du Sentir, Sylvie Andreux, psychothérapeute formée à l'école de la systémie, plonge sans retour dans l'aventure et l'expérimentation qui lui est proposée : l'éveil de la sensation du corps.

Un éveil au contact du corps physique, privé de la raison, de l'analyse et de toutes les interprétations très en vogue aujourd'hui dans les milieux thérapeutiques.

Retrouvant le corps et le mystère qu'il contient, Sylvie Andreux reçoit, venant de Luis Ansa, de la tradition des Naguals et des écoles de connaissances, les informations et les moyens nécessaires pour apprendre à mieux vivre dans ce monde et proposer à l'homme et à la femme occupés à penser, une autre façon d'être, un art de vivre au quotidien.

Elle côtoie et explore, guidée par Luis Ansa, le précieux travail des écoles de connaissance, celle des Naguals, de l'hermétisme chrétien, du soufisme et du travail de Gurdjieff.
Se libérant du fardeau du passé, d'expérimentation en expérimentation, au contact de la sensation du corps, une véritable transmutation au cœur de la matière s'éveille, provoquant la rencontre avec un autre cerveau.
Une transmutation, libérant l'esprit et le corps de la solitude, pour faire place à la Présence et à l'Esprit du corps. Un émerveillement féminin au cœur de la matière organique.

Elle quitte alors les sentiers déjà mille fois empruntés de la seule version psychologique proposée à l'être humain et inaugure en elle, puis avec des amies et amis psychologues, psychothérapeutes et psychiatres, les prémisses d'une nouvelle thérapie.

Plongée au cœur de cette tradition des Naguals, au contact de Luis Ansa qui lui donne, les moyens de restaurer la part de l'être humain en elle, et en l'autre, elle crée en 2006 La Thérapie Sensitive de Paris, sans aucune validation ni du passé, ni du présent, ni du futur.
Cette ouverture dans le plan de la psychologie donne naissance au Collège International de la Thérapie Sensitive de Paris.

Animée par la nécessité urgente de donner à la femme les moyens de récupérer son corps, son origine, son expression et sa créativité, elle reçoit dans l'espace créé par le Nagual, un espace spécifiquement féminin, la mystérieuse et impensable « Roue de la Femme » issue de la tradition féminine Maya-Toltèque.
Baignée dans le silence du corps et l'origine qu'il contient, une origine ignorée et condamnée par la pensée et par la femme elle même, elle participe avec des amies femmes à Paris, à la création du « Cercle pour l'Esprit Intérieur de la Femme ».

Elle propose, issue de la lignée féminine Maya Toltèque, une porte de connaissance visant à restaurer la part du féminin dans l'être humain. Féminin dont l'oubli et la négation ne peuvent durer plus longtemps dans nos sociétés dites civilisées.

En 2011, Sylvie Andreux devient responsable de la Voie du Sentir en Europe.
Elle propose la Voie du Sentir du corps physique aux hommes et aux femmes qui le désirent.
A travers des conférences dans de nombreuses villes de France, de Belgique, de Suisse, d'Italie, elle donne à toute personne qui le souhaite, les moyens, issus de la Voie du Sentir fondée par Luis Ansa, de s'approcher de la sensation du corps et de la part du mystère qu'il contient.