Selection de la langue : FR | ES | IT
Le Chamanisme
Le chamanisme était considéré dans son origine, son développement, et sa pratique, comme une science de l'esprit humain aussi précise que la médecine corporelle, l'astronomie, la physique. La différence avec les autres sciences est que cette connaissance chamanique ne peut en aucune façon être enfermée dans des systèmes rationnels qui sont les attributs de la pensée occidentale.


En Europe, nous n'avons que des versions superficielles du chamanisme, limité à la guérison, à la sorcellerie, et aux pouvoirs référant aux extases hallucinatoires. En général, on ignore aujourd'hui la signification réelle de ce qu'est le chamanisme et les processus de transmutations physique et spirituelle vécus par les chamans.

Ces femmes et ces hommes chamans sont passés par des initiations secrètes, qui ont accéléré l'évolution de leur conscient dans sa globalité.

Les chamans sont des êtres solitaires non égarés, inquiets de se sentir vivants.
Ils n'ont pas de religion formulée, pas de philosophie élaborée, pas de dogmes qui les enferment. Ils se sont affranchis du doute mental, après une reconversion volontaire de leur pensée associative, rationnelle et convexe.
Les chamans n'ont pas de langage métaphysique, ils sont sans cesse dans le temps unique.


Ainsi, le chamanisme, en tant que thérapie, peut contribuer à dilater et à délivrer l'état actuel de la conscience de l'homme étouffé dans sa « mécanicité », éloigné du mystère.
Ce mystère que les Anciens appelaient Dieu et que nous portons dans la mémoire profonde de nos cellules.